5 choses à savoir avant d’acheter votre premier scooter

Comparé à une voiture, un scooter est une solution économique pour se déplacer au quotidien. Il est moins cher, aussi bien à l’achat qu’à l’usage. Par ailleurs, au guidon de votre scooter, vous ne perdez pas votre temps dans les embouteillages. Tous ces avantages vous incitent à acheter ce type de véhicule ? Voici 5 choses à savoir avant de concrétiser votre projet.

Choisir la bonne assurance pour votre scooter

Souscrire à une assurance pour scooter est obligatoire pour que vous puissiez rouler en toute légalité sur la voie publique. Tout comme pour la voiture, la responsabilité civile est la seule garantie minimum à souscrire. Elle vous couvre pour les dommages occasionnés au tiers. Puis, les assureurs vous proposent de nombreuses autres garanties facultatives. À vous de choisir en fonction de la valeur de votre moto, de vos besoins et de l’utilité de chaque garantie. Par exemple, avec un contrat d’assurance tous accidents, vous serez indemnisé pour tous dommages subis par votre scooter quelles qu’en soient les causes (accident responsable ou non, chute de branche et autre sinistre). Et si vous avez acheté un scooter neuf, une garantie vol peut être utile.

Sachez toutefois que les garanties souscrites influencent le tarif de votre assurance. Puis, votre assureur tient compte aussi de votre profil. Par exemple, si vous venez d’obtenir votre permis et que vous comptez assurer un scooter neuf, le prix d’une assurance tous risques sera forcément élevé. Enfin, il faut noter que même si vous avez souscrit une garantie tout risque, vous ne pouvez pas prétendre à une indemnisation en cas de dommages si vous pilotez votre engin en état d’ivresse.

Bien acheter votre premier équipement

Avant d’enfourcher votre scooter, il est essentiel de bien vous équiper. C’est crucial pour votre sécurité. À cet effet, vous devez d’abord investir dans un casque homologué. Ce dernier est d’ailleurs obligatoire. Optez pour un modèle qui est conforme à la norme ECE 22.05. Celui-ci vous procure plus de sérénité. Achetez également des gants certifiés. En cas de chute, ceux-ci protègent vos mains. Le manquement à cette obligation vous expose d’ailleurs à une amende. Choisissez des gants ayant une étiquette CE. Ces deux équipements sont les seuls imposés par la loi. Mais, pour une meilleure sécurité, il est également conseillé d’acheter une veste qui résiste à l’abrasion et qui fournit une bonne protection pour votre dos et vos coudes. Enfin, portez des chaussures couvrantes et fermées ainsi qu’un pantalon renforcé pour une protection optimale.

Quel permis de conduire avoir pour piloter un scooter ?

Tout dépend de votre âge et de la puissance de votre scooter. La législation autorise la conduite d’un scooter de 50 cm3 à partir de 14 ans. Cela nécessite toutefois l’obtention d’un permis AM, à moins que vous soyez né avant 1988. Dans ce dernier cas, vous pouvez conduire ce type de scooter sans permis. Vous comptez acheter un scooter 125 CC ? Pour pouvoir l’enfourcher, il vous faut être titulaire du permis A1 si vous avez entre 16 et 18 ans. Si vous avez plus de 18 ans, un permis A ou A2 vous autorise à conduire un scooter 125 CC ou 250 CC. Et si vous êtes déjà un automobiliste, vous pouvez rouler sans souci avec un scooter 250 CC maximum ou un engin 3 roues avec votre permis B. Toutefois, ce dernier doit avoir été délivré il y a 2 ans au moins. Puis, il vous faut suivre une formation pratique de 7 h. Pour un scooter 400 CC, il faut absolument avoir un permis A2. Vous ne pouvez pas piloter ce type d’engin avec un permis B.

Quel type de scooter choisir ?

Lors de l’achat d’un scooter, vous aurez le choix entre de nombreux types d’engins. Pour être certain de bien choisir, tenez compte de l’utilisation du deux-roues. Si, par exemple, le scooter sera surtout utilisé en milieu urbain, un 50 CC peut très bien convenir. Et avec sa boîte de vitesses automatique, vous pouvez profiter d’un bon confort de conduite. N’hésitez pas à essayer plusieurs modèles pour trouver celui qui vous convient le mieux. Un scooter 125 CC quant à lui est plus puissant. Il vous permet de circuler en ville, mais aussi sur les routes dégradées. Dans ce dernier cas, optez pour un engin équipé d’une suspension efficace ainsi que de grandes roues. Vous avez également des scooters électriques, parfaits pour les courses en milieu urbain. Ils sont faciles d’entretien, discrets et maniables.

Scooter neuf ou d’occasion : lequel choisir ?

En fonction de votre budget et de l’usage de l’engin, vous avez à choisir entre un scooter neuf et un scooter d’occasion. Si vous projetez de l’utiliser quotidiennement pour des raisons professionnelles, l’idéal est d’acheter un engin neuf. De cette manière, vous bénéficierez de garanties en cas de souci. Un scooter d’occasion quant à lui est moins cher. Et, il est tout à fait possible de dénicher un modèle qui est encore en très bon état auprès d’un particulier ou encore chez un concessionnaire. Pour éviter les déceptions, vous devez bien vérifier l’état du scooter avant de l’acheter. Il vous faut absolument le tester. Puis, vérifiez l’état des carénages. Sont-ils tous bien fixés ? Contrôlez également les feux, les clignotants ainsi que le klaxon. Vérifiez aussi les freins, les échappements, les pneus, etc. Si tout vous semble parfait, contrôlez les papiers du deux-roues et demandez un certificat de non-gage.