Casques de moto : lesquels sont les plus fiables ?

Lorsque l’on est à deux roues, aussi bien en vélo qu’en scooter en passant par la moto-cross ou la moto, (presque) rien n’est aussi important qu’un bon casque. En cas de chute, ne pas en avoir risque d’être fatal : car contrairement aux véhicules 4 roues, c’est l’usager du deux roues qui fait office de « carrosserie » ! Nous verrons dans cet article qu’il existe plusieurs types de casques et plusieurs marques qui sont plus ou moins fiables.

Les modèles de casques moto les plus fiables

Plusieurs modèles et plus gammes existent, mais tous n’ont pas la même fiabilité. Par ailleurs, tous ne disposent pas des mêmes homologations ! C’est pourquoi il est important de bien les distinguer les uns des autres. Et aussi de connaître le meilleur rapport qualité/prix !

Le casque moto jet (et demi-jet)

Le casque jet est l’un des casques les plus connus dans le monde des deux roues. Bien qu’il protège moins la tête que d’autres casques plus intégraux, il en protège tout de même une grande partie puisqu’il redescend généralement jusqu’au maxillaires (une des parties de la mâchoire). Son côté léger, son aération et son apparence rigolote font de lui un très bon casque de moto, scooter et moto-cross. En revanche, ce n’est pas le plus optimal d’un point de vue sécurité à cause notamment du fait qu’il soit « ouvert » et aussi du fait que peu d’entre eux disposent de visière (ou d’écrans).

Le casque moto intégral

Si le casque jet est l’un des plus utilisés et connus dans le monde des roues, alors le casque intégral est, quant à lui, surement LE casque le plus connu. Avec son look entièrement « fermé », il protège complètement le visage et la mâchoire, contrairement au casque jet qui est ouvert. Il s’agit probablement de la meilleur protection à avoir sur un deux roues, il est plus agréable que d’autres lors de pluie ou de vents forts et il est probablement l’un qui apporte le plus de confort. En revanche, il est moins aéré que bien d’autres, ce qui le rend parfois difficile à supporter l’été (d’autant plus qu’il est plus lourd).

Le casque moto modulable

Pour finir, le casque modulable est un mélange entre le casque jet et le casque intégral. Il peut se transformer grâce à un système de mentonnière qui peut être remonté sur le haut du casque. Comme il s’agit d’un casque un peu plus sophistiqué, le prix est plus élevé. De plus, certains des casques modulables sont homologués pour protéger lors des deux « formes » de transformation, mais pas tous ! Il faut ainsi toujours vérifier s’il est possible de le porter en mode « jet » et en mode « intégral » avant d’en faire l’acquisition.

Des marques fiables

De nombreuses marques fiables existent dans le secteur des casque moto, et il serait trop long d’en faire une liste exhaustive. Parmi les marques les plus connues du marché, on peut retrouver les suivantes :

Marque 1 : AVG

Fondée en Italie, l’entreprise AVG (Amisano Gino Valenza) fabrique des casques de moto considéré comme faisant partie des plus perfectionnés. Au départ fabricante de selles et de sièges de moto en cuir, elle s’est finalement orientée vers la production de casques de moto haut de gamme. Ces casque ont fait l’objet de nombreux tests par un certain nombre de pilotes professionnels, qui les ont vite adoptés.

Marque 2 : Shark

Shark est une entreprise française spécialisée dans la fabrication de casques de moto. Les casques qu’elle produit sont considérés comme les plus fiables et les plus appréciés du marché. D’ailleurs, le marché international est très demandeur des casques Shark car leur design « sport » et leur grande résistance (y compris sur la visière qui est anti-rayures) ont un succès certain. À noter également que la protection intérieure du casque est réputé bonne.

Marque 3 : Shoei

Shoei est une entreprise japonaise aussi spécialisée dans la fabrication de casques de moto. Elle est réputée pour être non seulement fiable mais aussi esthétique. Elle est également très appréciée et prisée des motards. Le principal atout des casque Shoei? La robustesse. Pour la petite histoire, les premiers casques conçu par la compagnie Shoei étaient destinés au métiers du bâtiment, signe que la sécurité fait partie de son ADN.

Conclusion

Choisir un casque de moto n’est pas une mince affaire parmi l’immense offre proposée. Mais bien souvent, les choses les plus simples sont les plus fiables. Les casques présentés sont ce qu’il y a de plus connu ou reconnu dans l’univers de la moto : qu’ils aient un bon système de ventilation, qu’ils soient faits en fibres de carbone, qu’ils soient de marque ou encore qu’ils aient un écran vitre teintés, les casques doivent être dans la majorité des cas reconnus de tous. Il faut toujours faire un double check-up sur n’importe quel matériel de protection de moto avant d’en faire l’acquisition, car il faut bien garder à l’esprit que « prudence est mère de sûreté » !