Véhicules : quels sont les différents types de pédales électroniques ?

pédales électroniques

Publié le : 31 janvier 20238 mins de lecture

Le pédalier représente l’élément le plus utilisé par le conducteur lorsqu’il conduit une voiture. Il est composé des pédales d’embrayage, d’accélérateur et de frein. Ces dernières sont présentes chez les véhicules qui disposent d’une boite de vitesse manuelle ou automatique. Grâce aux avancées technologiques, les conducteurs peuvent désormais utiliser des pédales électroniques. Leur fonctionnement repose sur l’utilisation d’une technologie de capteur.

Le rôle des pédales dans une voiture

Le pédalier regroupe les pédales utilisées pour conduire une voiture. Chez un véhicule à transmission manuelle, il est composé de trois pédales, tandis que pour celui avec une transmission automatique, il est constitué de deux pédales.

Elles assurent la transmission des commandes du conducteur au moteur de la voiture. Pour chaque commande, il suffit d’appliquer une force suffisante sur l’une des pédales. À noter que la position du pédalier ne peut pas être ajustée. Si le conducteur désire se rapprocher, il doit jouer avec l’inclinaison de son siège afin de trouver le bon emplacement. Pour plus d’information sur ce système, visitez https://www.mcs-throttle.com.

Les différentes pédales présentes sur une auto

Il existe trois types de pédales électroniques que vous pouvez retrouver chez MCS Throttle. Ces dernières sont présentes sur les voitures à boite manuelle :

  • à gauche : la pédale d’embrayage ;
  • au milieu : la pédale de frein ;
  • à droite : la pédale d’accélérateur.

Chez un véhicule à boite automatique, les conducteurs n’utilisent plus l’embrayage. Il ne reste plus que la pédale de frein et celle de l’accélération.

Un espace dive, qui est aussi appelé « cale », se trouve à l’extrémité gauche. C’est à cet endroit que le conducteur pose son pied lorsqu’il ne se trouve pas sur la pédale d’embrayage. Lorsque vous utilisez une voiture à boite manuelle, elle est régulièrement sollicitée pendant la conduite. Par conséquent, l’embrayage et la cale sont réservés à votre pied gauche.

La pédale d’accélérateur est responsable des commandes d accélération pneumatiques du véhicule. Entre autres, elle fait avancer le véhicule. Cette pédale vous permet aussi d’ajuster la puissance du moteur à la pression correspondante. La pédale de frein est généralement associée à la sécurité du conducteur. Cependant, le système de freinage peut être l’origine de collision si vous freinez subitement.

Enfin, la pédale d’embrayage est celle que les conducteurs considèrent comme la plus complexe. Elle est à l’origine des cales et des ratés du véhicule. C’est pourquoi elle n’est plus présente chez les voitures modernes. En effet, les vitesses passent de manière automatique. Ainsi, la conduite requiert essentiellement le travail du pied droit.

La pédale d’embrayage électronique

Elle est directement liée à l’embrayage et assure la mise en marche de la boite de vitesses pendant un changement de vitesse. C’est l’embrayage qui communique ce changement à la boite. Il est composé du plateau de pression, de la butée et du disque.

Lorsque votre pied appuie sur la pédale, vous débrayez. Son action découple le moteur et la transmission. Il sépare la boite de vitesses et l’embrayage. Pendant un bref instant, la force motrice n’est plus transmise aux roues.

À l’inverse, lorsque vous relâchez la pédale, vous embrayez. Cette action accouple le moteur et la transmission de nouveau. Ainsi, vous envoyez de la puissance aux pneus. Au même titre que les autres pédales, la pédale d’embrayage n’a plus de connexion mécanique avec l’embrayage.

Les caractéristiques d’une pédale d’accélérateur électronique

La pédale d’accélérateur électronique est responsable des commandes d accélération pneumatiques. En appuyant dessus, vous augmentez la force motrice de la voiture. Celle-ci augmente sa vitesse.

Chez les véhicules à boite électronique, le corps de la pédale d’accélérateur est composé du capteur de signal de position Hall. La structure de base se décline en trois formes : la pédale d’accélérateur à tapis, la pédale d’accélérateur suspendu et l’accélérateur à main. Le choix de la structure dépend du modèle de votre véhicule.

Le capteur de la pédale d’accélération se présente sous trois formes différentes :

  • le capteur à effet hall ;
  • le capteur inductif ;
  • le potentiomètre.

De son côté, la pédale d’accélérateur électronique est composée des unités suivantes :

  • la pédale ;
  • l’unité haptique ;
  • le connecteur d’alimentation de bord,
  • le capteur de distance.

L’utilisation d’une pédale électronique présente de nombreux avantages. D’abord, le conducteur peut ajuster la plage d’accélération avec une grande précision. Elle lui procure également plus d’économie en carburant.

Les conducteurs débutants s’habitueront facilement à leur véhicule, puisque l’accélérateur est plus doux à manipuler. Ce n’est pas le cas avec l’accélérateur à câble. De plus, la conduite devient plus stable.

Sur le marché, les pédales d’accélérateur sont polyvalentes et conviennent à plusieurs types de véhicules : camions lourds, engins de construction, utilitaires, machines agricoles.

La pédale de frein électronique

Dans le système classique, la pression de freinage se fait par voie hydraulique. Dans le cas d’un système de freinage électronique, la pédale n’est plus directement couplée aux freins.

Lorsque vous freinez, votre demande est transmise via un capteur de pression de la pédale. Ensuite, il est converti en signal vers la commande des freins. Si vous utilisez une voiture électrique, la pédale assure la fonction de freinage et de générateur.

Les avantages des pédales électroniques

Le câble Bowden est surtout présent sur les voitures anciennes. Il s’agit d’un fil d’acier souple enveloppé dans du plastique. Il est utilisé afin de transmettre la force mécanique. Son rôle consiste à commander le papillon des gaz à travers la pédale d’accélérateur et à débrayer à travers la pédale d’embrayage.

La présence d’un mécanisme de rappel à ressort ramène le câble à sa position initiale après la transmission de la force mécanique. Pendant longtemps, les voitures ont utilisé ce système. Pourtant, il est vulnérable et demande une lubrification régulière. Après un usage prolongé, il n’est pas à l’abri de l’usure.

Avec les voitures modernes, les constructeurs n’utilisent plus le câble Bowden et d’autres pièces détachées mécaniques comme la transmission hydraulique et la tringlerie. Actuellement, ils utilisent la technologie X by wire où la transmission s’effectue par voie électronique. Le pédalier n’est plus couplé au système périphérique. La présence d’un capteur de distance précise la position de la pédale. Ensuite, il transmet les informations à l’unité concernée.

Plan du site