Assurer une moto est obligatoire, il faudra s’intéresser aux critères permettant de bien assurer sa machine. La sélection de la moto doit se faire en prenant compte du profil de motard. Pour couvrir correctement une moto, il faudra prendre en compte sa cote argus. Pour une moto d’occasion de faible valeur, privilégier une assurance au tiers qui représente le minimum légal requis pour conduire un deux-roues.

Assurer la moto : une obligation légale

Une assurance moto est une obligation légale en plus d’être une garantie importante en cas de soucis tels que le vol, incendie, un accident ou des dégâts matériels subis par la machine. En effet, il est interdit de conduire un deux-roues s’il n’est pas assuré. Les conducteurs peuvent se contenter d’une assurance moto au tiers qui est la seule garantie obligatoire d’après la loi. Ce contrat d’assurance permet de prendre en charge les dommages matériels et corporels des victimes lors d’un accident où le conducteur est responsable. Par contre, l’indemnisation ne couvre pas ses propres dégâts. Toutefois, il est vivement recommandé d’ajouter à son assurance au tiers des options supplémentaires comme la garantie dommages corporels du conducteur. Cette précaution est d’autant plus importante quand on connaît les risques d’accidents que peuvent subir les motards.

Critère principal lorsqu’on choisit une assurance moto

Le critère principal d’une assurance moto est son prix. Il faut savoir que le coût de la garantie varie selon ses options. En ajoutant les options, on est mieux couvert en cas de sinistre, mais le coût de la cotisation est plus élevé. Il est important d’adapter son assurance à son budget, son profil de conducteur et étudier préalablement la liste de ses attentes. Il existe 3 formules principales proposées par les compagnies d’assurances. Les motards peuvent choisir entre l’assurance au tiers la minima, assurance intermédiaire incluant par exemple le vol et l’incendie et l’assurance tous risques.

Comment faire le point sur ses besoins ?

Avant de souscrire une assurance moto, il faudra faire le point sur ses besoins. Le conducteur devra s’intéresser sur la valeur de la moto, l’usage que l’on compte en faire, le montant de la cotisation que l’on est prêt à payer ainsi que les attentes en termes de couverture et indemnisation. Il est également important de déterminer la valeur de la machine, elle dépend de la marque, modèle, ancienneté, son kilométrage… La formule d’assurance, le niveau de couverture ou le montant de l’indemnisation varient en fonction de la valeur du véhicule appelé également cote argus.