Quels sont les avantages d’un véhicule roulant à l’hydrogène ?

Soucieux de la protection de l’environnement, les fabricants d’automobiles ont créé des véhicules à hydrogène. Ce type de véhicule limite la production de gaz carbonique, contrairement aux véhicules à essence et au diesel. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des véhicules roulant à l’hydrogène, vous pouvez lire les quelques lignes suivantes.

À propos du véhicule à hydrogène

Avec la détérioration massive de l’environnement et le réchauffement de la planète, la conception des véhicules à hydrogène est une solution efficace pour protéger la nature. Mais qu’est-ce que c’est un véhicule à hydrogène ?

Par définition, un véhicule à hydrogène est un véhicule qui utilise l’hydrogène comme carburant. Actuellement, les véhicules à hydrogène sont divisés en 2 catégories. En effet, il y a les modèles qui utilisent l’hydrogène comme carburant pour le moteur à combustion interne du véhicule et ceux qui emploient les piles à hydrogène pour alimenter le véhicule. Pour cette dernière, une réaction chimique se produit entre l’hydrogène et l’oxygène. Celle-ci produit de l’électricité et de la vapeur d’eau. L’électricité alimente le moteur puis les roues tandis que la vapeur d’eau s’éjecte par l’échappement. Une voiture à hydrogène est donc capable de produire elle-même sa propre électricité.

Les côtés positifs de l’usage d’un véhicule à hydrogène

L’utilisation d’un véhicule à hydrogène présente de nombreux avantages. Son plus grand atout est son côté écologique. En effet, une voiture hydrogène n’a aucun impact négatif sur l’environnement. En effet, il n’émet que de la vapeur d’eau à travers son échappement. Contrairement aux véhicules qui fonctionnent avec de l’essence et du gasoil, les voitures à hydrogène ne rejettent ni du dioxyde de carbone, ni des polluants atmosphériques, ni des particules métalliques dangereuses. Ainsi, la pollution de l’air, les différents troubles respiratoires ainsi que le cancer du poumon seront limités au maximum. Pour protéger l’environnement, les véhicules à hydrogène limitent aussi l’usage du lithium. En effet, leur batterie est plus petite et n’exige que peu de lithium.

D’un autre côté, ce type de véhicule est silencieux. Sachez qu’un moteur à hydrogène ne produit aucun bruit lorsqu’il fonctionne. La raison est que la pile à combustible ne contient aucun élément métallique. Ceci est donc très pratique pour limiter les nuisances sonores dans les villes. D’ailleurs, il permet aux conducteurs et aux passagers de rouler en toute tranquillité.

Une voiture à hydrogène permet aussi de rouler avec un grand confort de conduite. À vrai dire, elle assure une conduite souple avec une puissance immédiate et une commande intuitive.

En utilisant une voiture à hydrogène, vous pouvez refaire le plein de carburant rapidement. Il vous suffit de compter 3 minutes pour ce faire. De plus, les mauvaises odeurs et les risques de déversement ne pourront pas avoir lieu. De la même façon, avec un réservoir bien rempli, vous pouvez faire 500 à 600 km avant que l’hydrogène ne s’épuise. Vous obtiendrez donc une autonomie considérable par rapport aux véhicules électriques ou autres.

Entre autres, vous pouvez aussi compter la pérennité comme étant un avantage. Sachez que les carburants fossiles comme le pétrole peuvent s’épuiser rapidement ou lentement. Contrairement à cela, l’hydrogène est inépuisable. Nous pouvons le retrouver partout : dans l’eau, les engrais, les plantes…

Les limites de l’utilisation d’un véhicule à hydrogène

Malgré tous ces avantages, un véhicule à hydrogène présente quand même quelques inconvénients.

Le premier frein des usagers est le prix de ce type de véhicule. Construit avec des éléments précieux comme le platine, un véhicule à hydrogène est un peu cher. Aussi, s’il est endommagé, sa réparation nécessite un large budget.

L’autre limite de l’usage d’une voiture à hydrogène est son stockage complexe. Notez que l’hydrogène est volatil et inflammable. Cela complique son stockage et son usage.