Quand on choisit une assurance pour son scooter, il est important de se poser les bonnes questions comme celle de savoir si l’assuré sera le seul conducteur, la valeur du scooter, si le prix de la moto justifie réellement la souscription d’une assurance contre le vol… Avant la signature du contrat, il faudra se méfier des clauses en petits caractères ainsi que les franchises. Le choix de l’assurance scooter prend en compte l’examen des garanties, cotisations, options, franchises…

Choisir parmi différents types d’assurance scooter

La formule d’assurance la plus économique est l’assurance au tiers ou responsabilité civile. Cette garantie obligatoire couvre l’indemnisation des dommages corporels et matériels que l’on peut causer aux autres. Le propriétaire de scooter peut également choisir de souscrire une assurance scooter intermédiaire. Cette formule présente une meilleure indemnisation que la responsabilité civile. Pour conduire un scooter en toute sérénité, il est recommandé de souscrire à l’assurance tous risques. Précisons que l’assurance au tiers et intermédiaire peuvent s’ajouter des garanties facultatives comme celle de la garantie dommage conducteur, assurance prêt du scooter, garantie dommages dégâts matériels, protection juridique, vol/incendie, assurance promenade ou travail…

Trouver l’assurance adaptée à ses besoins

Lorsque l’on achète une moto neuve ou d’occasion, il est indispensable de souscrire une assurance. Autant choisir une garantie adaptée à ses besoins. Précisons que lorsque l’on achète son deux-roues, la cotisation de l’assurance varie souvent en fonction de la puissance de cylindrées. Plus la cylindrée augmente, plus la compagnie d’assurance applique une hausse de la prime. Il faut également établir la liste de ses besoins en couverture : assurance minimale ou tous risques, garantir les équipements et accessoires… Comme les montants d’indemnisation et les franchises des contrats d’assurance intermédiaire et tous risques varient d’un contrat à l’autre, il est recommandé de comparer les garanties proposées. Il faudra également vérifier le montant des franchises qui représentent le montant à la charge de l’assuré en cas de sinistre.

Assurance équipements et garantie vol

Les propriétaires de motos devront songer à assurer les équipements tels que le casque, vêtements de motos, gants ou encore accessoires de personnalisation du deux-roues. Ceux qui négligent l’assurance des équipements devront remplacer ces matériels onéreux à leurs frais en cas de dommages ou vol. Selon les statistiques, environ 100 000 motos sont volées chaque année en France. On comprend pourquoi la garantie vol fait partie des causes les plus fréquentes de demande d’indemnisation des assurés propriétaires de motos.