Motos de collection : quel assurance choisir ?

Pour pouvoir circuler sur la voie publique, votre moto de collection doit disposer d’une assurance. Mais quelles sont donc les différentes formules disponibles et comment faire pour choisir celle qui sera la plus adaptée à vos besoins ?

Qu’est-ce qu’une moto de collection ?

D’après la législation française, un deux-roues est dit « de collection » lorsqu’il est âgé d’au moins 30 ans, autrement dit s’il a été mis pour la première fois en circulation depuis au moins une trentaine d’années. Et ce, depuis le 1er juillet 2009. Avant cette date, l’âge minimal d’une moto de collection était légalement fixé à 25 ans. Pour jouir de cette appellation, les motos qui remplissent cette condition doivent obtenir un certificat d’immatriculation indiquant le statut de « véhicule de collection » auprès de la préfecture. Si votre modèle de moto n’est plus disponible sur le commerce, il sera également nécessaire de demander une attestation auprès de la Fédération française des Véhicules d’Époque (FFVE). Dans ce cadre, vous devrez leur spécifier les caractéristiques de votre véhicule.

Cependant, les organismes d’assurance ont un champ de définition plus élargi. En effet, en fonction des assureurs, une moto peut être considérée comme étant « de collection » dès lors qu’il est âgé de plus de 10 ans et est reconnu comme étant un modèle rare. Certains assureurs consentent même à accorder une assurance moto de collection aux deux-roues issus d’une marque mythique ou dont le modèle a marqué l’histoire. Pour savoir si votre moto peut profiter d’une assurance moto collection, renseignez-vous dès maintenant sur www.mascotte-assurances.fr.

Pourquoi souscrire à une assurance moto de collection ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une assurance moto de collection coûte généralement moins cher qu’une assurance moto classique. Et pour cause, les organismes d’assurance valorisent particulièrement les propriétaires de ces véhicules car il s’agit pour la plupart de passionnés et de collectionneurs qui prennent soin de leurs deux-roues que ce soit en termes d’entretien ou de conduite. De plus, ces engins prennent rarement la route, ce qui réduit considérablement les risques de sinistre. Les statistiques démontrent d’ailleurs que les risques d’accident et de vol sont nettement plus faibles chez les motos de collection par rapport aux motos hypersport et aux 125 cc.

Par ailleurs, le taux d’indemnisation est également plus avantageux dans le cadre d’une assurance moto collection. En effet, le montant de remboursement en cas de sinistre est basé sur la cote officielle de collection qui est nettement plus élevée que la cote à l’Argus qui est la cote utilisée habituellement pour calculer les indemnisations en cas de dommages matériels. Le plus souvent, la cotation se fait par un expert et est évaluée en fonction de la valeur réelle du deux-roues, mais pas de son âge comme dans le cas des voitures.

Quelles sont les différentes formules d’assurance moto de collection ?

Les formules d’assurance moto de collection diffèrent d’un établissement assureur à un autre. Cependant, comme pour un contrat d’assurance classique, on distingue :

L’assurance au tiers : cette formule vous offre la garantie responsabilité civile qui est obligatoire. Elle vous protège en cas de dommages corporels ou matériels causés à autrui. Une formule intermédiaire : également connu sou le nom de tiers collision ou assurance moto au tiers plus, cette formule comprend des garanties complémentaires vous couvrant contre le vol ou l’incendie par exemple. L’assurance tous risques : cette formule est la plus complète et vous offre une couverture en toutes situations.

Toutefois, les assureurs pourront vous proposer d’autres options complémentaires à l’instar de l’assistance simple 10 km, l’assistance confort 0 km, la sécurité conductrice, la protection du casque ou de l’ensemble des équipements de motard ou encore le trajet-travail et prêt du guidon.

Quels sont les critères de choix d’une assurance moto de collection ?

Pour offrir la meilleure protection à votre deux-roues, vous devez prendre en compte ses spécificités ainsi que vos habitudes d’usage. Si vous n’utilisez votre moto de collection que de manière occasionnelle, il ne sera pas nécessaire de souscrire aux mêmes garanties tout au long de l’année. Vous pouvez par conséquent supprimer les garanties optionnelles durant les périodes où le véhicule reste au garage. Cependant, certains assureurs proposent des assurances spécifiques pour une utilisation irrégulière. C’est le cas notamment de l’assurance au kilomètre dont la prime est calculée en fonction de la distance parcourue.

Et parce que les motos de collection ont généralement une valeur sentimentale, mais aussi et surtout financière importante, il convient de se tourner vers une formule qui vous permet de profiter d’une prise en charge suffisante en cas de sinistre. L’assurance au tiers s’impose ainsi comme la garantie minimum à souscrire. Toutefois, les protections qu’elle offre ne sont pas toujours suffisantes. Dans l’idéal, il convient d’opter pour une assurance tous risques. Vous serez de ce fait couvert contre les dégâts matériels, le vol, mais aussi contre les incendies.