Les différents types d’assurance scooter

Au moment d’acheter un véhicule, quels que soit sa taille ou son type, il faut penser immédiatement à l’assurance. Sans assurance, vous ne serez pas autorisé à rouler, car la législation française veut que n’importe quel conducteur d’un véhicule à moteur soit susceptible d’engager sa responsabilité lors d’un dommage causé à un tiers. Mais du fait qu’un scooter puisse être conduit sans permis, la loi est un peu différente. Alors quels sont les différents types d’assurance qu’un conducteur de scooter peut souscrire ? Et dans le cas d’un taxi-scooter, l’assurance est-elle différente ?

Différents types d’assurance pour différents besoins

assurance scooterSelon l’utilisation de votre scooter, vous devrez décider vous-même du type d’assurance dont vous avez besoin. Si vous comptez en avoir une utilisation professionnelle, par exemple en devenant taxi-scooter, vous devrez prendre ce critère en compte. Les différents types d’assurance sont :

  • –          L’assurance au tiers
  • –          L’assurance tous risques
  • –          Le tiers +

Aussi, ces assurances peuvent être personnalisées par des garanties optionnelles.

Pour plus d’articles sur le monde de l’automobile et des deux roues, et pour vous tenir au courant de leur actualité, nous vous conseillons de visiter le site 123 Automoto !

L’assurance au tiers, économique, mais limitée

L’assurance au tiers, pour commencer, est la solution la plus économique que vous pourrez trouver. Elle ne couvre pas les dommages corporels du conducteur, mais ceux des éventuels passagers que vous pouvez transporter, dommages corporels et matériels. De nombreuses compagnies d’assurance intègrent toutefois une protection au conducteur dans leur formule au tiers. Cette assurance ne convient pas aux taxis-scooters, car c’est l’entreprise qui doit assurer à la fois le conducteur et ses passagers, il faut donc se tourner vers un autre type d’assurance.

L’assurance tous risques : payer plus cher pour garantir sa sécurité

L’assurance tous risques est ce qui convient le mieux à ceux qui cherchent une sécurité sans failles pour leur scooter et pour eux-mêmes. Elle est l’assurance obligatoire que les entreprises doivent offrir à leurs taxis-scooters.

Avec une assurance tous risques, tous les dommages matériels et corporels infligés au conducteur, à son passager ou au véhicule, sont pris en charge. Que le pilote soit responsable d’une collision avec un autre véhicule, qu’il dérape ou qu’il ne soit pas responsable, les dommages subis par le véhicule, le conducteur et son éventuel passager seront indemnisés. Dans l’hypothèse d’un accident avec un tiers non identifié, il le sera également.

Pour un dirigeant d’entreprise, dans le cadre de la loi, il est obligatoire de fournir à ses employés le matériel nécessaire à leur cœur de métier. Dans le cas donc d’une entreprise de taxis-scooters, votre employeur est dans l’obligation de vous fournir un véhicule assuré tous risques. Pour un particulier, il existe cependant encore un autre type d’assurance.

Le tiers + : à mi-chemin entre l’assurance au tiers et le tous risques

Le tiers + est une offre adaptable qui vous protègera mieux qu’une simple assurance au tiers, et sera moins chère qu’une assurance tous risques. Grâce à une assurance tiers +, vous pourrez adapter exactement la protection que vous désirez : allez-vous conduire seul ? Y a-t-il un risque que vous preniez des passagers ? Dans un cadre professionnel ou simplement personnel ? Que se passe-t-il en cas de vol, d’incendie ? Vivez-vous dans un pays où une catastrophe naturelle peut éventuellement toucher votre véhicule ? Il vous faudra réfléchir à tous ces critères avant de souscrire l’assurance.

Enfin, rappelez-vous que dans tous les cas, l’assurance est obligatoire et que donc vous soyez un taxi-scooter professionnel ou un simple utilisateur de scooter à titre personnel, vous devez en avoir une pour pouvoir rouler, au risque de l’immobilisation de votre véhicule si vous ne pouvez en présenter une lors d’un contrôle.