Ventilateur, radiateur, plaquettes de frein, il y a tant à savoir quand il s’agit d’une voiture, non ? C’est pourquoi on a élaboré un guide pratique pour les femmes, afin d’assurer le bon fonctionnement de véhicule. Pour la plupart des femmes, la compréhension des voitures est un véritable défi. Après tout, peu de femmes savent tout sur le moteur, le système électrique, et même les courroies de leur véhicule, si vous êtes l’une d’entre elles, félicitations. En pensant à ceux qui sont profanes en la matière, on a rédigé un manuel pratique sur tout ce que, en fait, les femmes, il faut savoir sur la voiture, afin de garantir un véhicule sûr, en bon état et dont la valeur augmente encore au moment de la revente. Mais cela n’exclut pas l’examen obligatoire, d’accord ? Ce manuel sert uniquement à l’entretien préventif de votre véhicule.

A. Pneu 

Le bon état des pneus de votre voiture est une exigence fondamentale en matière de sécurité. Pour faire une analyse plus détaillée, vérifiez la protubérance à l’intérieur des rainures centrales. Ils sont indiqués par le symbole du triangle sur le côté du pneu. Pour faire cette analyse, c’est simple : lorsque la partie qui touche le sol est proche de ce renflement, il est temps de le changer.

B. Steppe 

Et en parlant de pneu, n’oubliez pas de toujours vérifier l’étalonnage et les conditions générales de votre steppe, surtout avant de partir en voyage. Une steppe d’urgence doit rouler à une vitesse maximale de 80 km/h et sur 80 km. 

C. Alignement et équilibrage 

Les hommes vérifient sans cesse la rotation des pneus et l’ajustement des roues et ce n’est pas pour rien. Tous les 5 000 km, vous devez faire cette rotation, ou même avant, au cas où ils présentent une usure irrégulière. Si, même sur des trajets courts, vous ressentez un tremblement des roues avant, ou même si la direction est lourde, ou si vous vous écartez de la route, il vaut la peine de répéter le processus.

D. Huile 

La première vidange d’huile doit être effectuée après que votre voiture a parcouru 5 000 km. Pour ne pas avoir de doutes, vérifiez la quantité de litres définie dans le manuel du propriétaire. Lors du remplissage, il est important de vérifier l’état et la quantité d’huile dans votre réservoir, car lorsqu’elle est vieille, l’huile forme une boue qui réduit l’efficacité de la lubrification du moteur.

E. Batterie

Chargée de faire démarrer la voiture et de faire fonctionner tout le système électrique, elle est scellée et n’a pas besoin d’être rechargée. Cependant, une utilisation excessive du son, de la climatisation ou même l’oubli des phares de la voiture pendant de nombreuses heures peuvent la décharger et vous devrez fabriquer une sucette ou même changer l’équipement.

F. Bougies 

On ne pense presque jamais à eux, mais lorsqu’ils sont usés, ils donnent un sacré boulot aux chauffeurs. La raison ? Ils consomment plus de carburant et provoquent des pannes d’allumage. Idéalement, ils devraient être remplacés tous les 40 000 miles.

G. Filtre à carburant

Il est recommandé de changer le filtre après 8 à 15 000 km d’utilisation, car le remplacement évite de brûler la pompe à carburant, une pièce rare et très coûteuse.

H. Filtre de cabine 

Jamais entendu parler ? Il est le filtre de sortie de l’air conditionné. L’idéal est de faire une maintenance préventive une fois par an et de la changer tous les 10 000 km. Mais n’attendez pas tout ce temps si ça sent mauvais. Un filtre d’habitacle toujours propre est synonyme de bonne santé.

I. Filtre à air 

Il empêche les particules solides ou abrasives de pénétrer dans la chambre de combustion du moteur. Inutile de le nettoyer, il faut changer la pièce tous les 20 000 km d’utilisation. Et si vous estimez que les performances du moteur sont faibles ou que votre voiture a consommé plus d’essence que d’habitude, changez immédiatement.

J. Essuie-glace 

Saviez-vous que la durée de vie d’un caoutchouc en roseau n’est que d’un an ? Ensuite, ils laissent des traces sur le verre et n’enlèvent pas complètement la saleté ou la pluie, ce qui peut être dangereux. C’est pourquoi il faut toujours examiner la qualité du caoutchouc, en plus du jet d’eau et de la pression du bras d’essuie-glace. La sécurité est primordiale.

K. Freins 

Tous les 5 000 km ou une fois par an, il est essentiel de vérifier l’état des freins de votre voiture. Si vous constatez une usure marquée des plaquettes de frein, il est préférable de les changer pour ne pas compromettre le disque de frein. Et plus encore : il est indispensable de faire vérifier votre voiture si vous constatez que le réservoir de liquide est inférieur au niveau minimum indiqué. Et n’oubliez pas qu’un levier de frein à main très haut est le signe d’un freinage non régulé et que des bruits forts indiquent également que les plaquettes de frein sont usées.

Apprendre d’eux

Les hommes sont très prudents lorsqu’il s’agit de voitures et peuvent donner de précieuses leçons sur la sécurité et le bon état. Jetez un coup d’œil.

– Ne jamais laver le moteur du véhicule. Si vous remarquez qu’elle est sale, emmenez la voiture dans un garage pour un nettoyage professionnel.

– La réserve de carburant n’est qu’une précaution. Lorsqu’ils sont utilisés, ils risquent de prendre la saleté qui est décantée et d’abîmer les pièces de votre voiture.

– En descente, maintenez le véhicule toujours engagé, afin d’économiser du carburant et d’éviter les accidents.

– N’utilisez jamais le frein à main lorsque la voiture est en mouvement, car cela endommagerait plus rapidement les freins arrière.

– Et en parlant de frein à main, on ne pose pas les mains sur le levier de vitesse, pour ne pas courir le risque de tenter et d’accélérer l’usure des pièces.

– En cas d’aquaplanage, retirez votre pied de l’accélérateur et ne marchez pas sur le frein. Attendez que les pneus de votre voiture reviennent sur la bonne voie.

– Un bon moyen d’éviter l’usure prématurée de l’embrayage, c’est d’appuyer son pied sur le support situé à gauche des pédales.

– Et enfin : révisez votre voiture, surtout les points mentionnés ci-dessus tous les 5 000 km parcourus. Ce n’est pas un secret que les réparations d’urgence sont beaucoup plus coûteuses que l’entretien préventif, n’est-ce pas ?