Comment se débarrasser de sa vieille voiture à Paris ?

En France, abandonner un véhicule hors d’usage est interdit et punit de 2 ans de prison ainsi qu’une amende de 75 000 €. C’est pourquoi il existe aujourd’hui divers services destinés à vous débarrasser des véhicules trop anciens considérés comme dangereux. Puisque toute voiture hors d’usage est invendable aux yeux de la loi, ces services vous aideront donc à réduire vos dépenses pour l’enlèvement du véhicule. Mais quels sont alors ces services ?

Faites appel à un épaviste !

La première solution et la plus rapide pour se débarrasser d’un véhicule hors d’usage consiste certainement à mettre sa voiture à la casse. Pour cela, vous devrez contacter un epaviste spécialisé dans l’enlèvement d’épave gratuit à Paris. L’avantage avec ce service réside dans sa gratuité. En effet, dès lors que votre voiture remplit les conditions pour un enlèvement d’épave, le professionnel se rend directement sur votre domicile (ou garage) afin de la récupérer et la conduire à la casse.

Les véhicules pouvant bénéficier des services d’un épaviste gratuit sont les véhicules à moteur 4 roues qui ont moins de 3,5 tonnes. C’est d’ailleurs pourquoi ce service s’adresse spécialement aux particuliers souhaitant se débarrasser d’une voiture qui n’est plus en état de rouler ; modèle trop ancien ou couteux en réparation.

Si vous résidez dans la région parisienne, l’idéal est de faire appel à un épaviste se trouvant à une distance maximale de 15 km de votre habitation. Cela vous évitera de payer des frais d’enlèvement puisqu’à partir d’une certaine distance, le professionnel peut vous taxer le déplacement. Notez toutefois que si le service est payant, le prix sera déduit du cout de rachat du véhicule. Pour en savoir davantage sur le sujet, cliquez ici.

Confiez le véhicule à un centre agréé

Outre le recours à un epaviste gratuit, vous pouvez également vous débarrasser de votre vieille voiture en la confiant à un centre de véhicules hors d’usage (VHU) agréé par la Préfecture. Pour l’enlèvement d’épaves, vous pouvez soit remorquer votre voiture jusqu’au centre, soit leur demander de la récupérer en échange d’une facturation plus ou moins abordable.

Ce centre démolisseur ou broyeur vous délivrera par la suite un certificat de destruction de véhicule (Cerfa n° 14 365) qui vous permettra d’obtenir une prime à la conversion si vous envisagez d’acheter une nouvelle auto moins polluante.

Plusieurs conditions sont cependant à remplir pour bénéficier de cette prime : immatriculation antérieure à 1997 (essence) ou 2001 (diesel), immatriculation en France, pas d’accident ou de gage… Si votre voiture est éligible à ces conditions, vous pourrez obtenir une prime allant de 100 à 2500 €. Pour trouver un centre agréé VHU, rendez-vous sur le site web du ministère chargé de l’environnement.

Pourquoi ne pas faire don de votre vieille voiture  !

Afin de rendre service à autrui tout en faisant quelques économies, sachez qu’il est également possible de donner votre voiture à un bénéficiaire. En donnant votre auto à une association par exemple, vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt ou d’une réduction d’impôts selon la cote du véhicule. Cette solution peut également vous faire profiter d’un enlèvement d’épave gratuit dans la mesure où c’est le bénéficiaire qui prendra en charge les coûts du transport.

Pour les véhicules qui sont encore en état de rouler, mais nécessitent quelques réparations, il est possible d’en faire don à un particulier. Vous devrez toutefois fournir différents documents comme l’attestation de contrôle technique de moins de 6 mois, le certificat de cession et la carte grise.

Une autre solution pouvant être intéressante serait de donner le véhicule hors d’usage à un professionnel notamment un concessionnaire ou un garagiste. Pour cela, vous n’aurez qu’à remplir un formulaire de reprise et en contrepartie, vous bénéficierez d’une prime à la casse lors de l’acquisition d’une voiture neuve dans l’établissement sollicité.