Comment entretenir sa voiture en hiver ?

L’hiver reste assurément la saison la plus difficile pour les automobilistes mais aussi pour leurs véhicules. Comment préparer et entretenir ces derniers afin qu’ils soient prêts à affronter le froid, la pluie, la neige et le verglas ? Sur quoi devez-vous concentrer vos efforts en priorité ? Quels accessoires auto peuvent-ils vous être utiles ?

Les éléments de sécurité

Durant la saison froide, la recherche d’une bonne adhérence sur la route est primordiale. Elle passe bien évidemment par une sélection drastique de vos pneumatiques. Optez pour des modèles conçus spécifiquement pour ce type de besoin. Ces pneus vous offriront une tenue de route bien supérieure aux modèles d’été. N’hésitez pas à prendre rendez-vous dans votre garage habituel pour précéder au montage et à l’indispensable équilibrageLe freinage et la visibilité participent également à votre sécurité sur la route. Avant chaque hiver, faites contrôler l’état de vos disques de frein et remplacer les plaquettes de frein si vous ne l’avez pas encore fait cette année. Vous vous assurerez également que vos ampoules soient bien fonctionnelles et surtout que vos phares soient correctement réglés. Ces deux paramètres sont indispensables pour voir la route. Ne sous-estimez pas non plus le rôle des essuie-glaces dont les balais doivent être changés régulièrement.

Enfin, si votre voiture est équipée d’un système de climatisation, faites-le contrôler également. Il pourra en effet vous être particulièrement utile lorsque le givre aura envahi le pare-brise de votre véhicule. N’attendez pas le dernier instant pour vous équiper des éléments qui viennent d’êtres cités ! L’hiver se prépare plusieurs semaines à l’avance. Faites vos achats tranquillement à la fin de la saison estivale. N’oubliez pas non plus de constituer un stock de pièces de rechange.

Le bloc moteur

Durant l’hiver, il est préférable de ne pas tomber en panne en pleine campagne sous risque de finir complètement congelé en attendant l’intervention de remorquage ! C’est pourquoi, vous devrez porter une attention toute particulière aux éléments les plus importants, à commencer par le bloc moteur. Attention, nul besoin pour cela d’avoir un diplôme en mécanique générale ou d’être un as de la réparation et de la mise en place de pièces détachées ! Du simple bon sens sera amplement suffisant. Vous commencerez tout d’abord par contrôler les niveaux des liquides à savoir l’huile, le liquide de refroidissement (et oui même en hiver !) ainsi que le lave-glace et autres lubrifiants. Il peut être intéressant de placer des bidons avec ces liquides dans le coffre de votre véhicule, surtout si vous faites régulièrement de longs trajets. Évidemment, la fréquence de la vidange doit être conforme aux spécifications de chaque constructeur.

Dans un second temps, vous resterez à l’affût du moindre bruit mécanique suspect ou de la plus petite trace de liquide au sol. Il s’agit en effet bien souvent de signes annonciateurs d’un problème important au niveau du bloc moteur. Si vous vous trouvez dans une telle situation, ne perdez pas une seule seconde pour agir et contactez immédiatement un professionnel de la réparation. Vous l’ignorez peut-être mais la batterie fait partie aussi du bloc moteur. Elle participe notamment au démarrage du moteur et est plus sollicitée durant la saison froide. Assurez-vous qu’elle soit suffisamment chargée et que ses cosses ne soient mal fixées. Partez également à la recherche de trace d’oxydation. Si vous en trouvez, changez la batterie sans plus attendre !

La carrosserie

Quelque soit le modèle de voiture, sa carrosserie n’apprécie pas souvent l’hiver. Il faut dire que cette saison se montre particulièrement agressive avec elle. Les températures négatives associées au sel (très corrosif) utilisé pour rendre les routes plus praticables sont en effet capables de l’abîmer sérieusement. Pour réduire ce risque, pensez à nettoyez régulièrement votre véhicule dans une station de lavage ou tout simplement à l’aide d’une éponge (douce) et d’un liquide dégraissant. Un nettoyeur haute pression fera également bien ce genre de travail.

Quelle que soit la méthode employée, le nettoyage doit être minutieux pour demeurer pleinement efficace. Vous commencerez par vous occuper des parties latérales du véhicule. Ne faites pas l’erreur de négliger l’entretien des bas de caisses (partie inférieure à hauteur du flanc du véhicule) ainsi que celui des roues (sans oublier les jantes et les enjoliveurs). Poursuivez ensuite avec la partie avant de la voiture. Enfin, la partie arrière ne doit être oubliée et notamment les sorties d’échappement ainsi que les dispositifs d’éclairage (éclairage, feux stop, anti-brouillard ou encore feux de détresse) afin que les autres automobilistes vous voient correctement indifféremment des circonstances météorologiques.