4 choses à savoir avant d’acheter une moto de collection

L’achat et la conduite d’une moto de collection restent des activités passionnantes. De plus en plus de gens rêvent de tenter l’aventure. Mais avant, il existe un certain nombre de choses à connaître. De la nécessité d’une demande de carte grise ou certificat d’immatriculation spécifique à la souscription d’une assurance moto de collection, voici une liste de 4 choses à savoir avant l’acquisition d’un tel véhicule.

Des assurances spécifiques pour les motos de collection

Si vous faites l’acquisition d’un deux-roues de collection, vous pouvez l’assurer en tant que tel. L’assurance d’une moto de collection présente quelques spécificités qui dépendent des compagnies. Ainsi, même si le Code de la route dans son Article R311-1 reconnaît comme étant de collection le véhicule de plus de trente ans d’âge ne répondant pas à certaines exigences, les compagnies disposent de leurs propres critères qui vont souvent bien au-delà de l’âge. Certains deux-roues n’ayant même pas atteint la trentaine peuvent bénéficier d’une telle couverture s’ils sont rares.

Il est plus souvent fait restrictions au propriétaire de ne pas dépasser un certain kilométrage par an, de limiter l’usage du véhicule aux loisirs créatifs et autres. Mais les restrictions ne sont pas les seules implications possibles d’un contrat d’assurance de votre véhicule de collection. Vous bénéficiez par exemple chez certains assureurs de tarifs plutôt préférentiels compte tenu de la réputation de conducteurs prudents dont bénéficient les propriétaires de véhicule d’occasion. De plus, la souscription d’une couverture spécifique pour votre deux-roues de collection vous donne la possibilité de bénéficier d’un meilleur remboursement en cas d’incident. En tout état de cause, il est utile de demander auprès de chaque service client des compagnies des devis avant de vous lancer.

L’immatriculation d’une moto d’occasion

Lorsque vous achetez votre véhicule d’occasion, vous pouvez faire la demande et obtenir un certificat d’immatriculation. Pour que votre demande aboutisse, vous devez vous assurer de ce que la moto achetée dispose d’au moins trente ans d’âge comme l’exige le Code de la route. Ce sont auprès des préfectures et des sous-préfectures que s’effectue la demande. Il faudra fournir certaines pièces pour l’examen de votre requête :

  • Un formulaire CERFA numéro 13750*03 sur lequel vous formulez la demande ;
  • Une déclaration de cession dûment établie sur un formulaire CERFA numéro 13754*02 ;
  • Un justificatif de domicile et une pièce d’identité ;
  • Si vous l’avez en votre possession, vous fournissez l’ancien certificat ou dans le cas échéant une pièce qui prouve la provenance du véhicule et l’attestation du constructeur ou celle de la Fédération Française des Véhicules d’Epoque (FFVE) qui retrace les caractéristiques techniques du deux-roues ;
  • S’il date de moins de 6 mois, le procès-verbal qui atteste de l’effectivité du contrôle technique du véhicule de collection.

En plus de ces pièces, il vous est exigé de verser comme paiement du certificat d’immatriculation la moitié de la taxe régionale ainsi que la totalité de celle de la redevance d’acheminement et de gestion.

Acheter une moto de collection auprès d’un professionnel

À moins que vous ne disposiez de réelles connaissances en mécanique, il vaut mieux faire l’option d’un professionnel pour s’offrir une moto de collection. Ne laissez surtout pas le prix vous orienter vers un particulier. Ce dernier sera certes plus favorable à la négociation et pourra même vous proposer un bon prix, mais rien ne garantit la qualité du véhicule. Vous risquez de vous retrouver avec un véhicule mal entretenu qui nécessite d’énormes dépenses de maintenance. Il en est de même pour les ventes aux enchères. Même si les prix d’adjudication peuvent paraître intéressants à première vue, il n’en est rien. Entre les coûts de stockage, de transport et autres, les frais peuvent rapidement atteindre 10 % du prix d’adjudication.

Eviter la précipitation

Vous devez surtout faire preuve de prudence lors de l’achat de votre véhicule. Après avoir pris votre décision d’achat d’un deux-roues de collection, il est important de passer le plus de temps possible dans la recherche du bon modèle. Informez-vous sur les différents modèles grâce à des blogs spécialisés, les magazines reconnus et autres. Il est aussi bon de rencontrer des experts, de leur faire part de toutes vos préoccupations pour recueillir leurs avis. Une fois que vous avez trouvé un véhicule à votre goût, vérifiez tous ses caractéristiques dans les moindres détails. Ne vous contentez surtout pas des apparences puisqu’elles peuvent être trompeuses. Au délai de la simple vérification du kilométrage, voyez l’état du moteur, son numéro, celui du cadre et tous autres détails importants.